Mise en service et conclusions

- Utilisation de la sortie S1 : une impulsion à "0" tant que la carte est présente (mode "impulsion").
- Utilisation de la sortie S2 : un niveau "0" jusqu'à l'appui sur la touche [S2off] (mode "bascule").
- La touche [PROGcarte] sert à mémoriser le numéro de la carte présente dans l'une des huit mémoires ; le choix de la mémoire se fait avec les trois interrupteurs DIL (3 switchs : 8 combinaisons). Pour une utilisation normale, cette touche ne doit bien sûr pas être accessible au public.

Concernant le fonctionnement des trois leds :

1º) le système attend l'introduction d'une carte, la led rouge clignote...

2º) une carte est introduite ; quatre cas de figure peuvent se présenter :

2-a) la carte n'est pas du tout reconnue, elle est soit défectueuse, soit mal introduite, ou bien les contacts de la puce sont sales, ou encore ce n'est pas une carte synchrone, utilisant les protocoles habituels : un petit malin aurait-il introduit une carte bancaire ? La carte est purement et simplement ignorée par le système, et la led rouge continue à clignoter en attendant l'introduction d'une carte valide.

2-b) la carte est mal identifiée (car défectueuse ?) seule la led jaune s'allume ; parfois le système hésite un peu et repart dans un cycle d'attente comme en 1º). Ce cas se produit en principe très rarement.

2-c) la carte est détectée, mais ne correspond pas à l'une des huit mémorisées : allumage des leds jaune et verte ; la led rouge reste éteinte.

2-d) la carte est détectée et fait partie des huit mémorisées : les trois leds sont allumées, les deux sorties passent à "0" ; l'une repasse à "1" au retrait de la carte ; l'autre à l'appui sur le poussoir [S2off].

Le montage accepte tous les types de télécartes, les T1G et T2G françaises ou étrangères, et les cartes de technologie allemande du genre Eurochip (128 et 512 bits).


Dernière mise à jour : le 26/06/2001.