Retour au sommaire


La partie matérielle : réalisation du lecteur

The common kingfisher, Malaisie, RM10


Le composant principal est le connecteur pour carte à puce ; le modèle de loin le plus courant est le connecteur ITT Cannon ; il comporte 16 contacts et permet donc la lecture des deux formats de puces :
- La puce excentrée à la norme AFNOR (qui commence à se faire rare).
- La puce centrée à la norme ISO (qui est en voie de se généraliser).
Il possède aussi un poussoir de fin de course dit 'normalement ouvert', c'est-à-dire que celui-ci est passant uniquement lorsque la carte est complètement enfoncée dans le lecteur.

Ce cas de figure est le plus simple ; le schéma présenté ci-dessus peut s'appliquer directement. Vous trouverez tous les détails de réalisation du circuit en cliquant sur le lien :

Description du circuit avec connecteur ITT Cannon


Il existe également un autre modèle de connecteur, de la marque Amphenol, qui se caractérise par une position différente des contacts du poussoir de fin de course, mais surtout par le fait que ce poussoir est du type 'normalement fermé' : le contact se rompt lorsque la carte est enfoncée dans le lecteur, ce qui nécessite une adaptation du schéma de base, avec quelques composants supplémentaires. Il est donc important de vérifier quel type de connecteur votre détaillant peut vous fournir. Pour une description détaillée du circuit, cliquez sur :

Description du circuit avec connecteur Amphenol


- D'autres modèles de connecteurs sont également disponibles sur le marché, qui peuvent ne pas correspondre au brochage indiqué ; vous devrez peut-être adapter le circuit imprimé en vous inspirant des deux exemples précédents (selon le type de poussoir de fin de course). La différence se situe en général au niveau des contacts de ce poussoir, les 16 autres contacts étant me semble-t-il situés au même endroit ; vous pourrez alors vous contenter de surélever le connecteur (avec 2 supports de CI, voire de la barrette sécable) ce qui permet de relier les contacts du poussoir aux trous correspondants par deux fils ; ceci pour éviter d'avoir à concevoir un nouveau circuit imprimé.

- Signalons qu'il existe des connecteurs à huit contacts : ils ne permettent donc de lire que les cartes équipées des puces ISO (centrées sur la carte) ; c'est le cas du connecteur FCI (qui semble être de bonne qualité), et dont le brochage est compatible avec le connecteur ITT-Cannon.

- Le cas du connecteur T&B est un peu particulier : la disposition des broches est identique à celle des connecteurs Amphenol, mais il est équipé d'un contact de type 'normalement ouvert' ; on réalisera le circuit comme pour le connecteur Amphenol, mais avec les modifications suivantes : supprimez le transistor, et les résistances 10 k et 2,2 k ; reliez par un strap ou une goutte de soudure les trous correspondant à la base et au collecteur du transistor.
A titre d'information, ce connecteur (Ref. fabricant : SCC01-312-16320FN) est disponible cher Farnell (voir http://www.farnell.com) au prix de 23,50 F hors taxes, (code commande farnell : 152183).

- Je ne peux pas me lancer ici dans une analyse exhaustive de tous les modèles, mais il existe à chaque fois une solution simple qui s'apparente à l'un des cas décrits. Les plus courageux pourront même se lancer dans la réalisation artisanale d'un connecteur, par exemple avec des plaques d'époxy pour CI, et des contacts de commutateurs (ce fut le cas pour mon premier lecteur, qui ne lisait à l'époque que les puces AFNOR excentrées).


Quel que soit le type de connecteur utilisé, le circuit est relié par un câble à six fils vers une prise :
- DB25 mâle si le module doit être relié au PC par une rallonge pour port parallèle (DB25 mâle + câble + DB25 femelle).
- Centronics 36 broches femelle si le module est connecté au PC via un câble d'imprimante standard (DB25 mâle + câble + Centronics 36 broches mâle).

Dans les deux cas, les quatre diodes BAT85 sont soudées au niveau la prise (relier les cathodes), à l'intérieur du capot de celle-ci. Voici comment relier les six fils en provenance du circuit (Gnd, H, W, Raz, Out, Vcc4diodes) :

Connexion du circuit à la fiche



En principe, la tension d'alimentation fournie par les bits B4 à B7 (broches 6 à 9 de la DB25) via les quatre diodes BAT85 est suffisante pour alimenter la puce : je n'ai pas constaté de problème, et ce sur plusieurs PCs différents ; mais ceux-ci étant plus ou moins compatibles, il n'est pas totalement exclu de tomber un jour ou l'autre sur un ordinateur dont le port parallèle serait un peu faiblard ; ceci se traduirait par l'impossibilité de lire le contenu d'une télécarte, ou plus vraisemblablement par des données instables lors de plusieurs séquences de lecture successives sur une même carte ; dans ce cas, la solution évidente la plus simple consiste à fournir une alimentation extérieure, à partir d'une pile 9V associée à un régulateur 5V, comme l'indique le schéma ci-dessous. Mais c'est une solution de dernier recours, après avoir contrôlé :

Alimentation 5v externe à partir d'une pile 9v standard


La sortie 'Gnd' vient se connecter à la broche 'Gnd' du lecteur (à laquelle est toujours relié le fil venant de la DB25) ; la sortie '+5V' se branche à l'entrée '4 diodes' du lecteur ; le fil venant des cathodes communes des diodes n'est plus nécessaire, le 5v étant fourni par la pile et le régulateur ; ce dernier peut être un 7805, voire un 78L05 pour gagner un peu de place (brochage inversé !).

Si vous utilisez le module 21V optionnel décrit plus loin, sachez que celui-ci fournit également un 5V de qualité suffisante...

En pratique, bien que cette solution soit possible, je déconseille d'essayer de récupérer le +5V sur un autre connecteur (clavier ou joystick) : en cas de court-circuit accidentel, il est parfois mal aisé de remplacer un fusible soudé sur une carte mère (j'ai eu le problème avec la prise clavier ; peut-être la prise joystick est-elle moins sensible ?).

Aller à la rubrique :
- [ Réalisation avec un connecteur ITT-Cannon ]
- [ Réalisation avec un connecteur Amphenol ]
Si le menu est absent, cliquez [ ICI ].

Dernière mise à jour : le 20/03/2000.