Sommaire cliquez ici si le menu est absent Sommaire


Réalisation de l'interface entre le PC et la Sonde :

Photo de l'interface PC / sonde


Retour en haut de la page Rôle de l'interface, généralités :

Le port série du PC délivre des signaux selon la norme RS232, les niveaux électriques des sorties sont donc en théorie de -12v ou +12v (mais ces valeurs varient selon les PC), et doivent par conséquent être rendus compatibles avec les signaux 0v/5v propres au bus I2C utilisé par le DS75/DS1621 équipant la sonde ; de plus, la broche SDA de la sonde est utilisée à la fois en entrée et en sortie, mode de fonctionnement étranger à la norme RS232.


Signalons que le port série est ici utilisé comme un simple port d'entrée-sortie (à trois sorties et quatre entrées dont deux utilisées), il n'est donc pas question de vitesse de transfert en bauds, ou de bits de stop ou de parité. L'interface sert à adapter les niveaux de tension pour une compatibilité matérielle avec le bus I2C, sachant que tout l'aspect logiciel de l'échange des données est entièrement pris en charge par le programme ; celui-ci va donc "émuler" un bus I2C (en tant que Maître) en générant les séquences de bits contrôlant les broches SDA et SCL, et permettant ainsi le dialogue avec la sonde. Retour en haut de la page


Pour plus d'information sur les capteurs I2C, je vous renvoie vers la documentation PDF des circuits, disponible à la rubrique [Présentation] du menu. Concernant le fonctionnement du bus I2C, vous trouverez un exemple détaillé de dialogue avec une mémoire EEPROM I2C sur ce même site, en cliquant [ici] ; le dialogue avec les registres du DS75 ou du DS1621 est tout aussi simple.


Analyse du schéma électrique :

Schéma électrique de l'interface PC / sonde
Retour en haut de la page

Le fonctionnement de l'ensemble reste simple :


Cliquez ici pour télécharger la liste des composants Liste des composants :

Photo de la liste des composants utilisés pour ce montage.
Interface PC / sonde :
  • 1 résistance 330 ohms 1/4 W.
  • 4 résistances 10 kilo ohms 1/4 W.
  • 3 diodes Zener 5,6v.
  • 1 led verte diamètre 3mm.
  • 1 bornier à vis 5 plots (s'obtient en emboîtant un bornier double et un bornier triple).
  • 1 circuit CD4081 (CMOS, 4 portes "ET logique").
  • 1 support 14 broches "tulipes".
  • 1 fiche DB9 femelle à souder sur circuit, coudée à 90°.
  • Plaque d'époxy, perchlorure, révélateur, mèches, fil de câblage, soudure, (boîtier ?), ...
Sonde de température I2C :

Selon le type de sonde, un DS75 en cms (recommandé), ou bien un DS1621 + son support 8 broches "tulipes".
Retour en haut de la page



Réalisation du circuit imprimé :


Circuit vu côté composants (basse résolution 200 DPI).
Circuit imprimé (basse résolution 200 DPI)
Retour en haut de la page

Téléchargez le circuit au format Ares Lite
MODUL-CI.LYT
Circuit sous forme de fichier graphique GIF
INTERBG.GIF
Dessin du circuit imprimé et implantation des composants au format AresLite. Dessin du circuit imprimé au format GIF en haute définition (600 dpi), vu côté composants.

Si vous ne disposez pas du logiciel Ares Lite, vous pouvez charger le fichier graphique INTERBG.GIF ci-dessus ; celui-ci est fourni avec une définition de 600 DPI (= points par pouce), il mesure 768 pixels x 1444 pixels, soit 1,28 pouce x 2,41 pouces, soit encore 3,25cm x 6,11cm. Vous pouvez ensuite l'enregistrer et l'imprimer avec tout logiciel permettant d'ajuster les dimensions lors de l'impression, tel que "Microsoft Photo Editor", fourni avec le Pack Office (indiquez les dimensions fournies). Ce doit être aussi possible avec Word (en insérant l'image dans une page vide). Vous pourrez ensuite obtenir un transparent : photocopie laser de bonne qualité sur transparent, ou papier rendu transparent aux UV (par exemple avec du Diaphane de chez KF), ou toute autre méthode. À la photocopieuse, le résultat peut être amélioré en partant d'un original à l'échelle 2, et en faisant une réduction à 50%. Dans tous les cas, il est préférable de fignoler les réglages de l'imprimante (impression en noir et blanc, qualité élevée, etc.). Attention, le circuit est vu côté composants : la face encrée est plaquée contre le cuivre. La suite est classique : insolation aux UV, bain révélateur, perchlorure de fer, nettoyage, perçage (forets 0.8, 1 et 3 mm)... Retour en haut de la page


Implantation des composants :


Retour en haut de la page


Cette opération ne présente pas de difficulté. Commencez par couper la broche 2 de la fiche DB9 femelle qui ne sert pas (le trou correspondant n'est pas percé afin de ne pas gêner le passage de la piste). Puis soudez dans l'ordre les diodes, les résistances, le support 14 broches (ou le circuit intégré si vous n'utilisez pas de support), puis la led, puis le bornier et la fiche DB9 femelle coudée. Insérez si nécessaire le CD4081 sur son support. Respectez impérativement le sens des composants polarisés : diodes Zener, led, CD4081. Après une inspection d'ensemble (soudures, pistes, valeur et sens de chaque composant), vous pouvez brancher l'interface (même sans la sonde) sur le port série, lancer l'un des deux programmes, choisir le port actif, et vérifier l'allumage et l'extinction de la led en cliquant sur les boutons [ON] et [OFF]. Voilà, le gros du travail est terminé ; vous allez pouvoir passer à la réalisation de la sonde (de préférence avec le DS75)... Retour en haut de la page



Dernière mise à jour : le 22 juin 2003.

Sommaire cliquez ici si le menu est absent Sommaire