Sommaire cliquez ici si le menu est absent Sommaire


Description du montage :

Le système est un dispositif d'accueil vocal ; installé à proximité d'une porte, il délivre au visiteur un message de bienvenue.

Le montage repose sur l'utilisation d'une mémoire qui va conserver sous une forme numérique un signal sonore quelconque (voix, musique) de quelques secondes, et le restituera à chaque sollicitation.

Photo du montage terminé...

Le montage. Au centre, l'EPROM qui contient le message.


Schéma synoptique : principe de fonctionnement du montage.

Schéma-bloc du dispositif...

Le montage se décompose en cinq principaux blocs fontionnels :

Le compteur, cadencé par l'horloge, fait défiler les adresses successives de la mémoire (environ 11000 adresses par seconde). Les données, présentes en sortie de la mémoire, correspondent à l'amplitude du signal sonore enregistré, instant après instant ; ces amplitudes, stockées sous une forme numérique, sont converties en une grandeur analogique (tension) par le CNA ; cette tension est amplifiée (ampli BF) puis transformée et restituée sous une forme sonore par le haut-parleur. Nous analyserons plus en détail le fonctionnement de l'ensemble dans la rubrique [schéma].


Programmation matérielle de l'EPROM :

Le message est contenu dans une mémoire EPROM de 65536 mots de 8 bits. Outre la présence de pistes fines passant entre les broches des circuits intégrés, la difficulté majeure de cette réalisation consiste à pouvoir avoir à sa disposition un programmateur d'EPROMs, pour charger le contenu de la mémoire ; ce système se présente sous la forme d'un boîtier muni d'un support à force d'insertion nulle, sur lequel sera placée la mémoire à programmer ; il est généralement relié au PC par un câble branché sur le port parallèle :

Photo du programmateur d'EPROMs
Le programmateur d'EPROMs

Un logiciel adéquat permet de lire ou de programmer le contenu de la mémoire (après choix du type d'EPROM, du fabricant et donc de l'algorithme associé et des tensions de programmation). Une zone de mémoire tampon intermédiaire, associée à un éditeur hexadécimal, permet éventuellement de retoucher les valeurs avant programmation, ce qui rendra possible l'utilisation directe des fichiers 'son' WAV, en expurgeant manuellement les octets du début caractérisant le format (voir rubrique [Messages] pour plus de détails).

La technologie EPROM a ceci de particulier qu'une fois programmée, la mémoire ne peut être effacée que par une exposition aux rayons ultraviolets ; pour une utilisation normale, sa fenêtre en silice doit être masquée par une étiquette ; celle-ci sera ôtée au moment de l'effacement. Cette opération suppose l'utilisation d'un autre équipement spécialisé, l'effaceur d'EPROMs à tube U.V. :

Photo de l'effaceur d'EPROMS
Effaceur d'EPROMs à tube U.V.

La photo ci-dessus montre un effaceur en kit permettant d'effacer jusqu'à 11 EPROMs simultanément, chaque mémoire, dépourvue de son étiquette protectrice, étant placée au dessus d'une ouverture, les pattes en l'air, la fenêtre en silice exposée au rayonnement U.V. du tube (environ 15 mn). Attention, les U.V. produits sont extrèmement dangereux pour les yeux, il faut absolument éviter de les regarder. Les EPROMs neuves du commerce sont vendues vierges, cet appareil n'est donc nécessaire que si vous souhaitez changer un message déjà programmé sans racheter une EPROM, ou bien si vous utilisez des EPROMs de récupération ; on en trouve souvent sur du matériel informatique usagé, BIOS de cartes 'mère', ou tout autre système à microprocesseur, vérifiez simplement qu'il s'agit bien de 27512 ; c'est une solution très économique, on peut ainsi se constituer toute une banque de messages.

Les EPROMs contiennent habituellement des codes machines, c'est-à-dire des séries d'instructions de base en binaire dans le langage du microprocesseur qu'elles accompagnent ; parfois, il peut s'agir de tables de valeurs : par exemple les fréquences des canaux dans un émetteur radio, ou bien les textes à afficher si un dialogue est prévu avec l'utilisateur du système ; on peut dire que nous utilisons ces mémoires dans un mode un peu "détourné". A titre d'information, signalons qu'un CD audio contient l'équivalent de plus de 10000 EPROMs de type 27512 (650 Mo contre 64 ko).


L'achat d'un programmateur d'EPROMs et d'un éventuel effaceur uniquement pour la réalisation de ce montage ne se justifie pas car ce sont des équipements assez coûteux ; voici quelques pistes pour programmer vos mémoires :

Dans tous les cas, notamment lorsqu'on n'est pas très bien outillé et que l'on est obligé de compter sur la bonne volonté des gens, il est préférable de se présenter avec sa disquette 1M44 contenant le fichier déjà retraité et expurgé, au format binaire .BIN avec sa taille de 65536 octets, et une (voire deux) 27C512, pour réduire au minimum les opérations et aller à l'essentiel...


Dernière mise à jour : le 02/07/2003.

Sommaire cliquez ici si le menu est absent Sommaire